Hero Image
Vitrage acoustique
6 minutes min

Des vitrages pour protéger du bruit

Bruits de circulation dans une rue passante, agitation des fêtards dans une artère animée, des enfants dans une cour d’école, proximité avec une gare, ou même un aéroport… Les sources de nuisances sonores sont nombreuses et peuvent vite être à l'origine d’inconfort. Pour vous en couper, la solution c’est bien sûr de fermer les fenêtres. Mais cela ne suffit pas toujours si l’isolation phonique de celles-ci n’est pas suffisante. Alors pour accéder à un cadre de vie plus calme et enfin pouvoir profiter du silence, il peut être intéressant, pour vous, d’intégrer dans vos menuiseries un vitrage phonique, aussi appelé vitrage acoustique.

Le bruit, une réelle nuisance au quotidien

86% des Français avouent être gênés par le bruit lorsqu’ils sont chez eux. C’est dire si la pollution sonore est présente dans notre quotidien. On pense bien sûr aux bruits de la ville : le trafic routier et ferroviaire, les rues passantes et animées... Mais le bruit existe aussi à la campagne. On peut effectivement se sentir dérangé par les travaux de bricolage et de jardinage d’un voisin… Plus que de seulement occasionner de l’inconfort, l’excès de bruit peut avoir un impact sur la santé et le bien-être. Ainsi, vivre dans un environnement trop bruyant peut être source de stress, perturber le sommeil, modifier les comportements, altérer les capacités de concentration... Dans les cas extrêmes, une surcharge sonore peut même causer de la douleur (acouphène, surdité…). Il est également avéré que la pollution sonore peut à long terme jouer dans les maladies cardio-vasculaires.

Le vitrage phonique : la solution contre les bruits extérieurs

Quand le bruit devient source d’inconfort et altère la qualité de vie au quotidien, il est nécessaire de trouver des réponses pour améliorer l’isolation acoustique de son logement. Et la première chose à faire bien souvent, c’est de rénover ses fenêtres. Installer un double vitrage, voire un triple vitrage permet déjà d’atténuer les nuisances sonores. Mais le mieux pour une protection optimale, c’est d’opter pour un vitrage phonique. Même en environnement calme, ce type de vitrage peut être une solution pour limiter les bruits d’impacts de grêle ou de pluie sur les vitrages de toiture (puits de lumière, fenêtre de toit, véranda). Ainsi protéger des nuisances extérieures, vous pourrez à nouveau profiter dans intérieur serein, propice à la détente.  

Le vitrage phonique : comment ça marche ?

Si l’isolation thermique d’un bâtiment dépend avant tout de l’émissivité des revêtements isolants choisis, l'isolation acoustique passe, quant à elle, entre autres, par l’isolation des vitrages. L’installation d’un double vitrage est ainsi la première intention à avoir. L’association de vitrages d’épaisseurs différentes combinée à l’ajout d’une lame d’air entre ces deux verres est, en effet, une source réelle de protection acoustique. Considérant que l’assemblage de vitrages isolants est la condition sine qua non pour une protection sonore de qualité, on pourrait être tenté de dire que pour se prémunir du bruit, le mieux est d’installer des triples vitrages. Pourtant des doubles vitrages peuvent être très performants pour bloquer le bruit pour peu qu'ils intègrent un feuilleté acoustique ou jouent sur la différence d'épaisseur des 2 vitrages. On parle alors de vitrage acoustique. Ce type de double vitrage peut être conçu de deux façons :  

  • Les parois du double vitrage peuvent être constituées de deux vitres d’épaisseurs différentes. À l’intérieur, le verre a une épaisseur de 4 mm, alors que la paroi extérieure peut faire jusqu’à 10 mm. Comme pour tout double vitrage, l’espace entre les deux vitrages est rempli de gaz ou d’air.  

  • Plus efficace encore, il est possible d’installer un double vitrage composé d’un verre simple et d’un verre feuilleté acoustique. Ce second vitrage est conçu avec deux feuilles de verre assemblées à l’aide d’un film transparent spécialement étudié pour améliorer l’isolation phonique de la vitre. 

Différents types de verre acoustique pour différentes situations

Il existe des normes et des critères qui définissent l’efficacité phonique d’un vitrage. Il y a tout d’abord l'indication "AR" (Acoustique Renforcée) qui se décline en six catégories d'isolation acoustique. La réduction du bruit peut alors aller jusqu’à 25 dB pour l’AR1, et jusqu’à plus 37 dB pour l’AR6. On retrouve aussi le label Acotherm (Ac) réparti en quatre catégories qui vont de Ac1 (réduction d’environ 25 dB) à Ac4 (réduction de 38 à 40 dB). Pour mieux comprendre ces échelles de valeur, il peut être intéressant de savoir qu’une réduction de 10 dB revient à diviser le bruit par deux.  

Pour un confort maximum et une protection au bruit optimale, il est nécessaire d’adapter le vitrage de vos fenêtres à l’environnement extérieur et au type de pollution sonore auquel vous êtes confronté. Vous pourrez orienter vos choix de la manière suivante selon que vous habitez un environnement :  

  • calme : vitrage de catégorie AR1 ou Ac1 ; 

  • avec un petit inconfort comme dans un quartier piéton, à proximité d'une route plutôt fréquentée : AR2, AR3 ou Ac2 ; 

  • bruyant, près d’une route fréquentée ou à proximité des transports en commun : AR4, AR5 ou Ac3 ; 

  • très bruyants, comme un centre de grande ville, à côté d'une voie ferrée, d'un aéroport : AR6 ou Ac4. 

Bon à savoir : le vitrage phonique pour également plus de sécurité et de confort thermique

Le verre feuilleté acoustique a aussi la particularité d’offrir une sécurité. Il présente ainsi des propriétés en termes de sécurité (protection des biens et des personnes). Et comme le verre feuilleté de sécurité, il est également capable de bloquer 98 % du rayonnement U.V. du soleil. Il peut alors protéger de la décoloration vos objets, rideaux, meubles… Le double vitrage phonique associé à un vitrage ITR permet en plus de renforcer l’isolation thermique des pièces dans laquelle il est installé.

STADIP® SILENCE : la solution vitrage de Saint-Gobain Glass pour stopper le bruit

Pour vous isoler du bruit et vous permettre de vivre dans un environnement plus calme, Saint-Gobain Glass a mis au point STADIP® SILENCE. Il améliore la protection aux bruits extérieurs par rapport à un double vitrage classique. Si vous n’êtes plus dérangé par le tumulte de la rue, vous ne l’êtes plus non plus par la pluie ou la grêle qui tombent sur vos fenêtres de toit. 

L’intercalaire qui compose son feuilletage protègera vos textiles des rayons UV et donc de la décoloration. Avec les mêmes propriétés qu’un verre de sécurité, il vous mettra à l’abri en cas de bris de glace et vous offrira une protection contre les intrusions. 

Vous l’aurez compris, le vitrage tient une place primordiale dans l’isolation phonique des fenêtres. Pour autant, il est indispensable de faire également les bons choix en ce qui concerne le châssis et l’assemblage de vos fenêtres. Pour cela, vous pouvez faire confiance aux menuisiers partenaires de Saint-Gobain Glass. Ils sauront vous conseiller au mieux en fonction de vos besoins.